Paulette Reynier : 57 ans au service de la Croix Rouge

Paulette Reynier entouré du maire Jean Pierre Buix et de son époux Louis

Née en 1938, Paulette Reynier est membre de la Croix Rouge Française depuis 1954. Pour  les 57 années ininterrompues à son service, la Croix Rouge organisait mercredi soir dans les jardins de la mairie une émouvante cérémonie de remise de médaille. En présence du maire Jean Pierre Buix, de ses très nombreux amis et de tous les bénévoles du groupement de la Croix Rouge de Buis, le président local Jo Pratesi et la présidente départementale Anne Roche rappelaient l’admirable parcours de Paulette au sein de cet organisme.

A Martigues, dès l’âge de 16 ans, elle devient secouriste puis moniteur à 20 ans. En 1956, elle participe activement aux secours lors de la rupture du barrage de Malpasset. Pendant de longues années, elle animera avec son époux Louis Reynier (Loulou pour tout le monde) les colonies de vacance de la Croix Rouge. Tous deux originaires des Baronnies, Paulette et Louis y reviennent prendre leur retraite, au Buis en 1989, après une carrière professionnelle itinérante à EDF. Paulette se consacrera alors aussitôt à de multiples missions de solidarité, prenant notamment la présidence de la délégation de la Croix Rouge locale à la suite de Charles Moga.
Une irremplaçable animatrice
Elle y mettra en place des équipes de bénévoles qui visitent les malades et personnes isolées à l’hôpital, collectent et distribuent vêtements et équipements aux personnes nécessiteuses et coordonnent les collectes nationales en cas de sinistre. On se souvient encore du travail considérable d’assistance aux sinistrés de Vaison la Romaine accomplit par Paulette et son équipe en 1992. Depuis et pendant toutes ces années, Paulette aura manifesté à Buis, en dehors de ses misions à la Croix Rouge, un exceptionnel esprit de solidarité, mettant sons sens de l’organisation et son incroyable faculté à mobiliser les bonnes volontés au service de tous. C’est ainsi qu’elle sera devenue conciliatrice de justice pour les cantons de Buis et Séderon, vice présidente l’Office de Tourisme et depuis 22 ans l’irremplaçable animatrice du comité des Fêtes, des comités de jumelage, et de tant d’associations et de manifestations buxoises.
Lui rendant hommage mercredi, le maire Jean Pierre Buix devait souligner « l’estime, le respect, l’affection et l’admiration qu’il portait à celle qui, toute sa vie aura tant donné aux autres avec efficacité, humilité et  discrétion… »
Alain Bosmans
Article paru dans le Dauphiné Libéré du 28 mai 2011

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s