Un PPRI (Plan de Prévention des Risques Inondation) définitif est (enfin !) présenté aux buxois


Le projet définitif de Plan de Prévention des Risques Inondation (PPRI) de la commune de Buis était présenté aux buxois mercredi dernier 15 juin à l’occasion d’une réunion publique organisée en fin d’après midi dans la salle de La Palun. Réalisé en étroite association avec la Direction Départementale des Territoires (ex DDE) et la commune, le projet était présenté par Philippe Dayet et Albin Brechet pour la DDT ; par Jean Pierre Buix et Marc Perrossier pour la mairie.

Prélude à l’enquête publique nécessaire à son approbation définitive, cette concertation avec le public voit aujourd’hui l’aboutissement d’un long conflit marqué par 10 années de procès, d’études, de négociations et de travaux dont le maire rappelait les grands traits.

La fin d’un interminable conflit

Un premier Plan de Prévention des Risques (PPR) fut en effet établi le 5 janvier 2001. Mais approfondissant leurs études, les services de l’Etat procédaient unilatéralement, par arrêté préfectoral en 2005, à une révision importante de la partie inondation du PPR. Cette révision rendait inconstructible une grande partie du territoire et du centre ancien de Buis les Baronnies.

Les élus refusant ce document, un long conflit s’engagea avec les services de l’Etat, marqué notamment par le coup d’éclat du maire qui le 16 août 2006 faisait le buzz sur tous les médias en défilant dans les rues de Buis en costume de scaphandrier à la tête d’un orchestre de jazz (voir l’article du Tam-Tam de l’époque).

Après que plusieurs procès devant le tribunal administratif furent remportés par la commune, un accord intervint en 2008. Une nouvelle étude était réalisée par la commune qui débouchait sur la préconisation de travaux d’aménagement des ravins du Malguéri, du Jonchier et du Font d’Annibal. Ces travaux furent réalisés en 2010 et 2011 avec une importante aide financière de l’Etat.

Aujourd’hui le projet présenté a rendu de nouveau constructible une grande partie du territoire de la commune et l’approbation définitive de ce document permettra la mise en action tant attendue du PLU communal.

Pour en savoir plus : La concertation avec le public se poursuit avec la mise en ligne du dossier (pièces écrites et cartographie) sur le site internet de la DDT (http://www.drome.equipement.gouv.fr/) et la mise en place en mairie d’un registre d’enquête pouvant recevoir les remarques et questions.

Alain Bosmans
Article du Dauphiné Libéré du 18 juin 2011

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s