Blake devient le «Marathon dog» du Raid in France


C’est sur la place du Quinconce, envahie par les coureurs du « Raid in France » attendant jeudi 1er septembre en fin d’après midi la cérémonie de remise des prix, que Cathy Ducros propriétaire de la résidence de vacances de « La Honas » à La Rochette du Buis est venue récupérer son chien « Blake » devenu en 5 jours la mascotte de la course. Ce labrador de moins d’un an a l’habitude de suivre les randonneurs à pied ou en VTT qui sillonnent les alentours de la propriété de ses maitres qui doivent ainsi souvent aller le chercher fort loin de chez eux.
Mais le passage du fameux « Raid in France » dans les Baronnies semble lui avoir donné des ailes puisque c’est proche de St Nazaire le Désert à quelques 50 km à vol d’oiseau de « La Honas » que, dès dimanche soir, Blake prenait la piste de l’équipe de tête « Quechua ». Puis, changeant de compagnie, il se mettait pendant 2 jours dans les pas et dans les roues de l’équipe espagnole « Bimbache Extrem » jusqu’au contrôle du Poët en Percip où il arrivait épuisé mercredi soir. Enfin, après une nuit de repos en compagnie des contrôleurs, il reprenait la course jeudi matin jusqu’au Buis dans les pas de l’équipe « Lozère Sport Nature Power »…
Les raideurs étonnés et attendris par l’aventure lui donnaient aussitôt le surnom de « marathon dog » et furent nombreux à vouloir se faire photographier avec lui. Ci-dessous, il pose pour la postérité en compagnie de l’équipe espagnole « Bimbache Extrem » et de sa maitresse Cathy Ducros venue le récupérer.

Ils sont arrivés …

L’équipe franco-canadienne « Quechua.com » est arrivé à Buis les Baronnies hier jeudi 1er septembre à 5h22 du matin, franchissant en vainqueur la ligne d’arrivée, après 90 heures et 26 minutes d’une course hors norme à travers le Vercors et les Baronnies : « Le Raid in France 2011 ».
Le team Quechua, du nom de l’entreprise savoyarde concepteur de produits innovants spécialiste des sports de montagne, se caractérise depuis sa formation en 2003 par son extrême régularité dans les compétitions de Raid Nature au plus haut niveau mondial.
Il est composé de Rudy Gouy, capitaine de l’équipe, militaire à l’Ecole Militaire de Haute-Montagne de Chamonix, spécialiste de l’orientation et de la gestion de la vitesse. Laurent Fabre: militaire à l’Ecole Militaire de Haute-Montagne de Chamonix, guide de haute-montagne, spécialiste des épreuves de montagne, escalade, manipulations de cordes. Sandrine Monier: Institutrice, spécialiste du kayak, elle s’occupe plus particulièrement de la gestion horaire du raid, de la fatigue et du sommeil. Yves Billodeau, le canadien de l’aventure, préparateur et responsable des techniciens de l’équipe canadienne de ski de fond, spécialiste en navigation.
Harassés, fourbus, mais oh combien heureux, le team, déjà vainqueur de l’épreuve en 2007 et 2009, s’offre avec cette victoire le trophée du « Raid in France » réservé à la seule équipe ayant remporté 3 fois l’épreuve.
« Nous avons pris beaucoup de plaisir à traverser des paysages exceptionnels comme le Dévoluy et à découvrir les Baronnies » devait déclarer Rudy Gouy à l’arrivée. « On croit connaître son pays et pourtant, on est toujours émerveillé et surpris… Notre prochain objectif est la finale du championnat du monde en novembre, en Tasmanie, avant de ranger nos affaires et de retrouver les pistes de ski… ».
Toute la journée, derrière les quatre co-équipiers victorieux, les 35 équipes (dont seulement 7 qui auront parcouru l’ensemble du circuit) arrivaient successivement au Buis où, sur le podium de la place du Quinconce, ils étaient accueillis par le maire Jean Pierre Buix.

Des lauriers pour les raideurs

La quatrième édition du « Raid In France » dont le départ fut donné à Buis dimanche dernier à l’aube s’est clôturé jeudi soir 1er septembre sur la place du Quinconce où les quelques 200 raideurs, entourés de dizaines de bénévoles ayant participé à l’organisation, se retrouvaient pour la cérémonie de remise des prix. En présence du maire Jean Pierre Buix et de la conseillère générale Marie Claire Cartagéna, le fondateur et directeur de la course Pascal Bahuaud remettait à chaque membre de chaque team, dans l’ordre inverse de leur arrivée, le trophée souvenir d’une des compétitions françaises les plus rudes et prestigieuses de cette discipline.
C’est finalement l’équipe franco canadienne « Quechua » qui l’emportait après 5 jours de course d’une rare intensité devant les ukrainiens du team OS Direct Adventure en seconde position, les danois de Daredevils Adventure team 3ème, les norvégiens de Merrell Haglofs Multimania 4ème et le Vaucluse Adventure Evasion d’Okisport en cinquième position.
Couverts de lauriers ou simplement heureux d’avoir participé à une belle aventure, les raideurs, accompagnateurs et bénévoles se retrouvaient à la salle des fêtes de La Palun pour partager très joyeusement un repas de gala bien mérité. Ci dessous sur le podium les cinq équipes arrivés en tête du « Rain in France 2011 ».

Alain BOSMANS
Article paru dans le Dauphiné les 2, 3 et 4 septembre 2011.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s