Modernisation du Moulin de Haute Provence

Michel Fayant devant les premières olives de la récolte 2012 triturées par les nouvelles machines du Moulin de Haute Provence

A la veille d’une nouvelle récolte, le Moulin de Haute Provence se modernise et devient un outil modèle de la transformation des olives de Nyons et des Baronnies. Rencontre avec Michel Fayant, un moulinier qui vient d’investir près d’un demi-million d’euros dans son outil de travail.

Le Moulin de Haute Provence, l’un des sept moulins à huile de la zone AOC, ouvert au Buis en 1976 par Michel Bernard et repris en 2004 par Michel Fayant, avait été à sa création un des tout premiers en France à posséder une chaîne de production continue qui permet aux olives d’être, suivant un enchaînement continu, stockées, lavées, broyées, triturées, essorées, centrifugées pour finalement produire de la bonne huile des Baronnies.

Pendant 35 ans des centaines de producteurs du sud de la Drôme et du nord Vaucluse sont venus, en nombre croissant chaque année, y apporter entre 200 et 350 tonnes d’olives produisant, suivant les années, de 50 à 90 tonnes d’une des meilleures huiles d’olive du monde. Mais avec l’augmentation des tonnages et l’arrivée de techniques nouvelles, le moulin de Buis avait besoin de se moderniser pour répondre aux demandes nouvelles d’une clientèle toujours plus exigeante dans le domaine de la qualité du produit transformé.

Une chaine de trituration ultra moderne

Les importants travaux de modernisation qui viennent d’être entrepris auront consisté à doubler la surface au sol par la construction d’un bâtiment supplémentaire, en ossature-bois, destiné à réceptionner la marchandise. Une nouvelle chaîne de trituration, composée de machines ultra modernes (une laveuse-effeuilleuse, un broyeur, 5 malaxeurs, un décanteur et 2 centrifugeuses verticales), remplace désormais les anciennes installations. Au total un investissement de 450 000 € subventionné à hauteur de 64 000 € par l’Europe (FEADER), de 48 000 € par la région et 16 000 € par le département.

Michel Fayant explique que « ce nouveau matériel permettra de tripler la vitesse de trituration et d’ainsi d’améliorer la qualité de l’huile, en réduisant le temps entre le moment où l’on ramasse l’olive et le moment où elle est pressée. Un temps qui ne doit pas dépasser les trois jours si l’on veut conserver une qualité optimum. »

Michel et Nadine Fayant ont coupé le ruban inaugural de leur nouvelle installation en compagnie de Michel Grégoire, Marie Claire Cartagena, Jean Pierre Buix et Fabien Limonta

Une inauguration en grandes pompes

L’importance de cette modernisation et les enjeux qu’elle représente pour l’économie locale explique la présence de plusieurs centaines de personnes (parmi lesquels le maire Jean Pierre Buix, le conseiller régional Michel Grégoire, les conseillers généraux Marie Claire Cartagéna et Fabien Limonta et de nombreux maires des communes environnantes) mercredi dernier 17 novembre en fin d’après midi à l’inauguration de ces nouvelles installations. Tous félicitèrent Michel et Nadine Fayant pour avoir ainsi relevé le défi de la modernité en offrant aux oléiculteurs des Baronnies un outil de transformation de proximité, de la dernière génération, particulièrement performant. Les nouvelles installations ont été ouvertes pour la trituration de la récolte 2012 à compter du lundi 21 novembre et les producteurs de la région n’ont pas tardé à s’y presser.

Contact: Moulin de Haute Provence – 4 Place de la Gare – 26170 – Buis les Baronnies – TEL 04 75 28 04 45 – Site Web: www.moulindehauteprovence.com

Alain BOSMANS
Article paru dans le Dauphiné Libéré du 19 novembre 2011

 

Michel Fayant devant ses nouvelles centrifugeuses

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s