Dans sa capitale historique, le tilleul est en fête, son marché en berne

Le tilleul, arbre emblématique des Baronnies

 La Journée « Tilleul en Baronnies », qui depuis 7 ans a pris le relais de la célèbre et traditionnelle « Foire au Tilleul », est aujourd’hui un événement festif qui conserve son importance économique.

Organisé par la maison des plantes et la municipalité en partenariat multiple, la manifestation a connu dimanche dernier 15 juillet un nouveau succès en attirant des milliers de visiteurs Son objectif est de redonner vie au patrimoine ancestrale qu’est le Tilleul dans sa capitale historique, mais aussi de favoriser le développement de la récolte de cette fleur odorante aux vertus multiples.

La foule des grands jours

L’événement festif aura attiré dimanche sous le soleil des Baronnies une foule très nombreuse de visiteurs et touristes autour d’un large programme d’animations proposées autour de la production locale de plantes aromatiques et médicinales et d’un salon du livre des plantes. Toute la journée la fête battit son plein. Randonnées et sorties botaniques, ateliers de plantes et de senteurs, expositions, jeux pour enfants, marché de produits du terroir, fanfare jazzique et bien sûr la traditionnelle cérémonie d’intronisation dela Confrériedes Chevaliers du Tilleul.

Marché aux Plantes aromatiques et Salon du livre des plantes ont attiré la foule des grands jours sur la place des Arcades.

Y furent ainsi solennellement intronisés « Chevalier du Tilleul »: Christian Bartheye grand maître de la confrérie des chevaliers de l’olivier par son homologue Laurent Haro de la confrérie du tilleul, Bruno Domenach directeur départemental du tourisme de la Drôme parrainés par Georges Mochot, Nicolas Varenne directeur de Radio Bleu Drôme Ardèche parrainée par le maire Jean Pierre Buix et Luc Ankri sous préfet de Nyons parrainé par le sénateur Jean Besson.

D’importantes personnalités étaient présentes à la cérémonie d'intronisation des chevaliers du tilleul (de gauche à droite) : Marie Hélène Cartagéna, Gilberte Brémond, Laurent Haro, Christian Bartheye, Nicolas Varenne, Jean Pierre Buix, Bruno Domenach, Luc Ankri, Jean Besson et Georges Mochot.

Une tonne de tilleul et pas un acheteur.

Mais le tilleul dans les Baronnies, pour être emblématique n’en conserve pas moins une importance économique comme en témoigne le fait que dimanche matin, dés la première heure, les producteurs-cueilleurs étaient venus nombreux apporter au traditionnel « Marché du Tilleul » leur récolte sous forme de bourrasses odorantes. Prés d’une tonne de tilleul étaient ainsi réunie sous les platanes de la place du Quinconce, un tonnage significatif annonciateur d’une récolte plus importante que les années précédentes. Malheureusement aucun acheteur ou négociant n’étaient au rendez-vous dimanche au Buis.

Les bourrasses de tilleul n’ont dimanche au Buis pas trouvé d’acheteurs.

Deux de leurs représentants Bernard Onil de « Alp’Erbo » venu de Manosque et Bernard Bec du Clos d’Aguzon expliquaient que la consommation de tilleul diminue d’année en année, que la concurrence internationale est forte, que les stocks des négociants restent importants, que le marché du tilleul se délite et que les cours sont en baisse (autour de 12 € le kilo). La pesée traditionnelle avec l’antique balance romaine n’eut donc pas lieu cette année et les producteurs-cueilleurs s’en retournèrent fort dépités avec leur chargement. Le maire Jean Pierre Buix dans son intervention tentait de leur redonner espoir en promettant que tout serait fait pour trouver de nouveaux débouchés à cette production, notamment en l’orientant vers une certification Bio destinée à l’industrie pharmaceutique.

 Alain Bosmans
Article partiellement paru dans le Dauphiné Libéré du 17 juillet 2012

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s