DANIELE AUMAGE, UNE INFIRMIERE DE L’HUMANITAIRE

Danièle Aumage, aujourd’hui cadre de santé à l’hôpital local de Buis.

Avant de venir s’installer dans les Baronnies, Danièle Aumage, aujourd’hui cadre de santé à l’hôpital de Buis, a mené pendant 15 ans, une vie d’aventures et de don de soi dans de multiples missions humanitaires à travers le monde. Rencontre.

Native de Suisse Romande, aussitôt terminées ses études d’infirmière à Lausanne, Danièle part à Anvers poursuivre une formation en médecine tropicale. Attirée par l’action humanitaire dans les zones de conflits, elle se porte volontaire et est envoyée en 1981 par le C.I.C.R (Comité International de la Croix Rouge) au Cambodge afin d’intervenir dans les camps de réfugiés des zones alors sous le joug des Khmers Rouges. Elle y rencontre en 1983 Jean-Baptiste Richardier et participe avec lui à la fondation de la célèbre ONG Handicap International (qui sera 15 ans plus tard co-lauréate du prix Nobel de la Paix).

Danièle Aumage au chevet de blessés cambodgiens en 1982 (photo Paris-Match issue d’un reportage réalisé par ce journal sur les camps de réfugiés cambodgiens à la frontière vietnamienne).

Jusqu’en 1985 Danièle sera responsable de la mise en place d’ateliers de fabrication de prothèses et de la formation de techniciens orthoprothésistes cambodgiens. « Une fabrication de prothèse très artisanale à base de bambou, cuir et plâtre, explique-t-elle, « mais qui permettra quand même de faire remarcher des milliers de handicapés  de tous âges victimes des innombrables mines anti personnelles disséminées dans toute la région du sud Est-Asiatique… »

Danièle Aumage en 1984 aux cotés de deux victimes de mines anti-personnel secourue par Handicap International au Cambodge.

15 ans sur tous les fronts 

En 1986, Danièle est envoyée au Pakistan pour travailler à l’hôpital de Peshawar. De retour en Europe, elle poursuit à Neufchâtel une formation en réanimation avant de repartir pour de nouvelles aventures au Liban où, pendant 2 ans au milieu d’une guerre qui déchire le pays, elle est chargée de différentes missions auprès des prisonniers de guerre et victimes civiles du conflit. A partir de 1990 elle travaille à Genève, toujours pour le CICR, au service de la logistique et de l’expédition du matériel médical sur les fronts de guerre et de catastrophe naturelle un peu partout dans le monde. Elle est ainsi appelée à effectuer ponctuellement à plusieurs reprises des missions au Moyen Orient, en Thaïlande, en Croatie, en Afghanistan, …

Danièle Aumage en mission pour le C.I.C.R au Cambodge.

En 1992, elle part de nouveau en mission en Erythrée dans la corne de l’Afrique. C’est là, au cours de combats à Arare que, prise par des tirs croisés de belligérants, elle est blessée par balle et rapatriée. Un incident qui l’incite à revenir travailler en Europe ; ce qu’elle finit par faire définitivement en 1994 après une dernière mission au Cambodge pour Handicap International (dont elle reste encore aujourd’hui membre du conseil d’administration suisse).

Danièle Aumage et l’équipe soignante d’un dispensaire de la Croix Rouge au Cambodge.

Une seconde vie dans les Baronnies 

Venue plusieurs fois en vacances dans les Baronnies pendant ces années d’itinérance, elle y rencontre Paul Aumage qu’elle épouse en 1996 et lui donne une fille Anaïs. Depuis Danielle travaille à l’hôpital local, comme infirmière d’abord, puis comme cadre de santé après une formation à Marseille. Un métier sans doute différent de celui qu’elle exerçait quand elle travaillait dans l’humanitaire un peu partout dans le monde, explique-t-elle, mais qui correspond à une même démarche: « Ce qui m’importe c’est d’être au service des autres, que ce soit des handicapés khmers rouges ou des personnes âgées des Baronnies … Il n’y a pas de palmarès dans  le soulagement de la souffrance et l’expression de la solidarité ! ».

Alain Bosmans
Article partiellement paru dans le Dauphiné du 25 novembre 2012

Danièle Aumage

2 réflexions sur « DANIELE AUMAGE, UNE INFIRMIERE DE L’HUMANITAIRE »

  1. Bonjour,

    J’aimerais me mettre en contact avec Danièle Aumage Muller et le numéro de téléphone que j’ai n’est plus actuel.

    Merci pour l’aide, cordialement,

    Didier Bregnard

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s