BUXOIS, BUXOISES : CE QUI VOUS ATTEND EN 2013 !

Trois événements majeurs se dérouleront au Buis en 2013 : La visite de son altesse le Prince Albert de Monaco – l’ouverture de la Via Ferrata du St Julien – la pièce d’Ariane Mouchkine « 1789 » interprétée par le nouveau « Théâtre des habitants ». Et voila pourquoi il ne faudra  les manquer sous aucun prétexte !

La visite de son Altesse le Prince Albert de Monaco.

SAS le Prince Albert de Monaco

Le Prince Albert de Monaco effectuera les 17 et 18 mai prochain une visite officielle dans la Drôme dans le cadre de ses anciennes possessions françaises. Après Montélimar et Chabeuil, il sera au Buis le 17 avant d’assister aux fêtes médiévales de Crest le 18. Un accueil particulièrement chaleureux attend le Prince à Buis les Baronnies où seront célébrés les liens historiques séculaires qui existent entre la commune et la principauté et auxquels les buxois sont fort attachés.

la digue nord le long de l’Ouvèze porte le nom de « Promenade des Princes de Monaco »

C’est en 1643 que la localité fut donnée par Louis XIII, roi de France au Prince de Monaco, Honoré de Grimaldi. Buis restera lié au Grimaldi pendant un siècle et demie, jusqu’à la révolution en 1789, mais les armoiries de la principauté resteront longtemps visibles au-dessus des portes de la cité. Aujourd’hui encore la digue nord le long de l’Ouvèze porte le nom de « Promenade des Princes de Monaco » et ceux-ci conservent toujours le titre de « Baron de Buis ».

Le maire Jean Pierre Buix et le Prince Albert de Monaco se sont déjà rencontré aux championnats du monde d’athlétisme d’Helsinki en Aout 2005.

De son coté la principauté a toujours souhaité maintenir des liens privilégiés avec ses anciennes dépendances. C’est ainsi que pour le 700ème anniversaire de la famille Grimaldi en avril 2003, le prince Reynier avait invité la mairie de Buis aux festivités monégasques. Deux adjoints au maire s’y étaient rendus et le groupe vocal « Cant’Ouvèze » avait participé aux cérémonies religieuses. En août 2005, Jean Pierre Buix s’étant rendu  à Helsinki aux championnats du monde d’athlétisme, le maire de Buis avait eu l’occasion de sympathiser avec le prince Albert en partageant leur passion commune pour l’athlétisme.

En juillet 2011, Buis était pavoisé aux couleurs du Rocher

En juillet 2011, à l’occasion du mariage princier de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco et Mlle Charlène Wittstock, la mairie de Buis les Baronnies avait souhaité souligner ces liens historiques en pavoisant la bourgade aux couleurs rouges et blanches de la principauté monégaste. Des drapeaux et de nombreuses guirlandes ont été accrochés aux bâtiments publics et endroits stratégiques de la bourgade. Tant et si bien que lorsque, cette année, le maire de Buis faisait appel à la générosité du mécénat international pour soutenir l’hôpital local, le prince Albert fut le seul à y répondre positivement (bien que modestement…).

Une Via Ferrata pour l’été

La via Ferrata du St Julien permettra de parcourir la totalité des crêtes de la face nord

Le projet communal de mise en place d’une via Ferrata sur la face nord du St Julien va enfin voir le jour. Les travaux commenceront en début d’année et s’étaleront sur 5 mois afin de pouvoir être ouvert au public avant la prochaine saison estivale. la future via Ferrata du St Julien est l’aboutissement d’un projet communal qui aura rencontré pendant 5 ans de nombreuses difficultés. Notamment dans le domaine environnemental, la présence d’un fameux « petit choux » ne facilita pas les choses… Sa conception et le suivi des travaux ont été confiés à un spécialiste français des via Ferrata Lucas Meignan de la société Géolithe, en collaboration avec les guides de montagne locaux Joël Mailhet et Fred Moscatello.

La via Ferrata sera constitué de nombreux câbles, échelles, passerelles, tyroliennes et ponts de singes.

La via Ferrata du St Julien sera la plus longue et l’un des plus originale d’Europe. Elle permettra aux randonneurs de découvrir, en toute sécurité, un terrain réservé habituellement aux grimpeurs. Totalisant 1200 m de parcours, elle comportera cinq tronçons de difficultés différentes pouvant être parcouru indépendamment, chacun en une demi-journée. Le plus simple des tronçons sera dédié aux enfants et à l’initiation, le plus difficile aux grimpeurs expérimentés. Le parcours couvrira l’ensemble des arêtes de la face nord du rocher (sans empiéter sur les voies d’escalade de la face sud). Il suivra un itinéraire rocheux équipé de câbles, échelles, passerelles, tyroliennes et ponts de singes à caractère aériens et parfois acrobatiques.

La via Ferrata sera constituée de câbles, échelles, passerelles, tyroliennes et ponts de singes

Ouvert toute l’année, les conditions d’accès à la Via Ferrata ne sont pas encore connues. On sait cependant qu’il sera possible (et le plus souvent conseillé) d’être encadré par des guides locaux professionnels qui proposeront également à la location l’équipement nécessaire (casque, harnais, baudrier, mousquetons, …). Un projet spectaculaire qui dès le mois de juin prochain positionnera un peu plus la commune de Buis comme pôle de sports de pleine nature au cœur des Baronnies Provençales.

Les « habitants » vont rejouer « 1789 »

« 1789 », une pièce mytique d’Ariane Mouchkine créée en 1970 par le Théâtre du Soleil.

Conduit par le comédien, metteur en scène Serge Pauthe, un nouveau « Théâtre d’habitants » a vu le jour en octobre dernier au Buis avec le projet de rejouer la célèbre pièce d’Ariane Mouchkine « 1789 ». Le projet totalement gratuit et désinteressé, soutenu par la commune, a déjà séduit une trentaine de comédiens, chanteurs, figurants, costumiers, tous amateurs, qui se sont lancés avec enthousiasme dans cette nouvelle aventure.

Autour de Serge Pauthe les habitants-comédiens se sont mis au travail pour faire revivre les scènes immortelles de la Révolution Française.

Il s’agit de monter une fresque lyrique, historique, poétique qui racontera les origines de la Révolution Française et le déroulement de cette année fondatrice 1789. La prise de la Bastille, le serment du jeu de paume, la nuit du 4 août, …, y seront évoqués en scène courtes, au milieu de spectateurs, à partir de différentes tréteaux. Car la pièce d’Ariane Mouchkine ne se contente pas de montrer la Révolution à partir du combat mené par quelques uns de ses acteurs (Louis XVI, Necker, La Fayette, Mirabeau, Danton, …). Mais aussi d’évoquer cette histoire telle que le peuple l’a faite et l’a vécue, avec ses joies, ses souffrances, ses espoirs et ses rêves. Un théâtre, cher à Serge Pauthe, qui donne à voir notre passé en nous parlant d’aujourd’hui. Le spectacle sera donné les 13 juillet et 5 août dans les jardins de la Mairie.

Alain BOSMANS
Le 1er janvier 2013

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s