Silence, on tourne chez Facchineri !

Scène de tournage dans les bureaux de l’entreprise Facchineri : Les comédiens Alexandre Medvedev (à gauche) et Isabelle Nanty (à droite) sont sous l'œil attentif de Coline Serreau (à droite de la caméra).
Silence on tourne ! Dans les bureaux de l’entreprise Facchineri, Alexandre Medvedev à gauche et Isabelle Nanty à droite sous le regard attentif de Coline Serreau à droite de la caméra.

Depuis le début du mois, Coline Serreau tourne pour France 3 à Vaison-la-Romaine et dans les environs un téléfilm intitulé « Madame le Maire ». L’équipe de tournage, constituée d’une cinquantaine de personnes (producteurs, cameramen, techniciens, éclairagistes, décorateurs, costumiers, maquilleurs, etc.) se déplace dans les différents lieux de tournage et tout ce petit monde est arrivé samedi matin à Buis les Baronnies où l’entreprise de matériaux de construction Facchineri a fermé ses portes au public pendant 4 jours pour servir de décor à la réalisation de plusieurs scènes du film.

Hollywood sur Ouvèze, le temps d’un long week-end, l’entreprise Facchineri s’est métamorphosée, en studio de cinéma.
Hollywood sur Ouvèze, le temps d’un long week-end, l’entreprise Facchineri s’est métamorphosée, en studio de cinéma.

Une comédie sociale engagée

 Un film de fiction que la réalisatrice qualifie de « comédie sociale, à la fois engagée, drôle et tendre », qui raconte l’histoire d’une jeune grand-mère d’extrême droite, Marianne, patronne d’une petite entreprise de matériel de construction en haute Provence. Veuve et fâchée avec sa fille qu’elle n’a pas vue depuis 15 ans, elle vit dans un désert affectif total et se bagarre régulièrement pour défendre ses idées conservatrices au sein de son entreprise et du conseil municipal du village dont elle est l’élue. Jusqu’au jour où elle apprend qu’elle a un petit-fils Nicolas âgé de 12 ans, qu’il doit venir s’installer chez elle et qu’il est noir … C’est le début d’un apprivoisement réciproque qui permet à Coline Serreau de défendre les valeurs humanistes qui ont toujours marqué ses créations.

Coline Serreau entourée de deux des comédiens du film Alexandre Medvedev et Isabelle Nanty.
Coline Serreau entourée de deux des comédiens du film Alexandre Medvedev et Isabelle Nanty.

C’est la comédienne Isabelle Nanty qui campe le personnage de Marianne, tandis que le jeune Valentin Bellegarde-Chappe (13 ans) est Nicolas. Sarah Biasini (la fille de Romy Schneider), Alexandre Medvedev et Christian Bouillette complètent la distribution avec des figurants locaux.

Valentin Bellegarde-Chappe et Isabelle Nanty, le gamin et sa grand-mère, finiront pas s’apprivoiser mutuellement.
Valentin Bellegarde-Chappe et Isabelle Nanty, le gamin et sa grand-mère, finiront pas s’apprivoiser mutuellement.

Sud Drôme et Nord Vaucluse pour décor

La réalisatrice et scénariste de « Trois hommes et un couffin », entretient de nombreux liens avec la Drôme, et cela n’est pas un hasard si elle a choisi de tourner sa nouvelle réalisation dans le sud du département.

Actrice, réalisatrice, metteur en scène, scénariste, compositrice et chef de cœur, Coline Serreau est une figure majeure de la création cinématographique et théâtrale française.
Actrice, réalisatrice, metteur en scène, scénariste, compositrice et chef de cœur, Coline Serreau est depuis 40 ans une figure majeure de la création cinématographique et théâtrale française.

« La Drôme est un département que je connais bien ayant des liens familiaux à Dieulefit et passé une partie de mon enfance dans le Diois, notamment à l’école de Beauvallon, confit-elle. J’ai tourné en 1975 à Mollans et Pierrelongue mon premier documentaire, « Mais qu’est-ce qu’elles veulent ? », qui mettait en scène des femmes en milieu rural. Et aujourd’hui, avec la « Chorale du Delta » que je dirige, nous organisons chaque été une tournée de concerts dans les églises et chapelles de la Drôme, qui prend chaque année plus d’importance… »

Les employés de l’entreprise Facchineri, dont certain sont figurants, profitent du spectacle pendant ces quatre jours de vacances.
Les employés de l’entreprise Facchineri, dont certain sont figurants, profitent du spectacle pendant ces quatre jours de vacances.

Le tournage commencé à Vaison la Romaine puis à Beaumont du Ventoux, se poursuivra après Buis à Pierrelongue, Entrechaux, Sablet, Faucon pour se terminer le 6 mai à Vaison. La première programmation en prime time sur FR3 est prévue courant septembre.

Alain BOSMANS
Article publié dans le Dauphiné Libéré du lundi 21 avril 2014.

tournage de scènes à l’extérieur de l’entreprise Facchineri avec Isabelle Nanty sous les projecteurs.
tournage de scènes à l’extérieur de l’entreprise Facchineri avec Isabelle Nanty sous les projecteurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s