Elections départementales : Une triangulaire dans les Baronnies.

 

Résultats du 1er tour des élections départementales du 22 mars 2015 dans le canton de Nyons et des Baronnies
Résultats du 1er tour des élections départementales du 22 mars 2015 dans le canton de Nyons et des Baronnies

Note : Dans ce relevé de résultats publié le lundi 23 mars par le Dauphiné Libéré, les résultats des communes de Plaisians et de Pommerol ont été inversés. Veuillez en tenir compte et nous en excuser.

COMMENTAIRES

Dans ce nouveau canton des Baronnies promis à la gauche, le ticket Pierre Combes et Pascale Rochas (PS/DVG) arrive en tête de ce premier tour avec 39,53 % des voix.
Le FN et son improbable binome Danielle Laget-Hubert Taleroy progresse, surtout dans les petites communes rurales, et arrive en seconde position avec 24,94 % des suffrages.
En troisième position le duo Françoise Bec et Francis Kornprobst (UMP/UDI/DVD) obtient 22,78 % des suffrages ce qui, avec 12, 85 % des inscrits, lui permet de se maintenir de justesse au second tour (à 57 voix près).
Avec 12,76 % des voix, les candidats de l’alternative de gauche (Alain Delhomme et Josette Fournié) obtiennent un résultat nettement au dessus de la moyenne mationale obtenue par le Front de gauche et les Verts. Le report prévisible de leur électorat au second tour sur le binome PS/DVG devrait permettre le succès de ce dernier et l’on voit mal comment Pierre Combes et Pascale Rochas ne pourrait pas être élu dimanche prochain conseiller départementaux du canton des Baronnies.

Pourtant, et selon une analyse du journal « Le Monde » du 23 mars 2015,  « la composition du nouveau conseil départemental ne devrait pas résister à la vague bleue et basculer dimanche prochain de gauche à droite. Malgré 39  % des voix, la gauche a en effet pâti de ses divisions. Elle arrive, par exemple, deuxième ex aequo avec le FN à Romans-sur-Isère, l’un de ses fiefs. Et elle est éliminée dès le premier tour dans le canton de Valence  3 face au maire UMP Nicolas Daragon et au FN. « Nous pouvons garder le département, cela sera très dur et très serré », a toutefois espéré le président sortant du département, le socialiste Didier Guillaume. Avec 27,2  % des voix, le FN fait une véritable percée et parvient à se maintenir dans quinze des dix-neuf cantons. Le parti est arrivé en tête dans les deux cantons de Montélimar et à Grignan. Il n’y aura ainsi que trois cantons avec un duel UMP-PS seuls, et huit triangulaires » (dont celle des Baronnies).

Alain Bosmans

3 réflexions sur « Elections départementales : Une triangulaire dans les Baronnies. »

    1. Oui, c’est exact, merci de me le signaler. Dans ce relevé de résultats publié le lundi 23 mars par le Dauphiné Libéré, les résultats des communes de Plaisians et de Pommerol ont été inversés. Veuillez en tenir compte et nous en excuser.

      Alain Bosmans

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s